Endress+Hauser se considère comme bien positionné

Le groupe augmente ses entrées de commandes, ses ventes, ses bénéfices et ses effectifs pour l'exercice 2019

En 2019, Endress+Hauser a obtenu de bons résultats dans tous les domaines d'activité, toutes les industries et toutes les régions. Le Groupe a créé des centaines de nouveaux emplois, a investi des montants records et s'est amélioré dans le domaine du développement durable. Selon le directeur général Matthias Altendorf, l'entreprise familiale est donc en position de force pour relever les défis de la crise du coronavirus.

"2019 a été une année solide pour Endress+Hauser", souligne Matthias Altendorf. "La croissance a été globale et équilibrée". Le spécialiste des techniques de mesure et d'automatisation pour les applications de process et de laboratoire a augmenté son chiffre d'affaires net de 8,0 %, à 2,652 milliards d'euros, malgré un affaiblissement de l'économie. Lors de la conférence de presse annuelle sur les états financiers à Bâle, le directeur général a expliqué qu'au lieu de commandes à grande échelle, cette croissance était alimentée par des projets de petite et moyenne envergure.

Endress+Hauser met l'accent sur l'innovation et le développement durable

Selon le directeur général, ce succès est également lié à l'esprit d'innovation intact de l'entreprise. En 2019, Endress+Hauser a déposé 318 demandes de brevet et a investi 7,6 % de ses ventes dans la recherche et le développement. Plus de 1 100 personnes travaillent sur de nouveaux produits, solutions et services. Fin 2019, Endress+Hauser comptait 14 328 employés dans le monde entier. 400 nouveaux emplois ont été créés en un an.

L'entreprise a également fait des progrès dans le domaine du développement durable. Dans le cadre de l'audit EcoVadis annuel, Endress+Hauser a obtenu 72 points, soit 4 de plus qu'en 2018, ce qui place l'entreprise dans les 2 % supérieurs du groupe de comparaison. En passant à la production d'électricité verte, le groupe a pu réduire les émissions de CO2 de plus d'un tiers. Les nouveaux bâtiments répondent aux normes environnementales les plus strictes. Endress+Hauser construit actuellement au Canada un nouveau centre de formation et d'expérience client autosuffisant en énergie.

Les États-Unis restent le plus grand marché ; la Chine dépasse l'Allemagne

En 2019, l'Asie a donné une forte impulsion à la croissance. L'Europe a réalisé de bonnes performances et l'Amérique du Sud a enregistré une excellente croissance. L'Amérique du Nord a toutefois pris du retard par rapport aux attentes, tandis que les affaires en Afrique et au Moyen-Orient ont diminué. La Chine a dépassé l'Allemagne en termes de volume des ventes et se situe juste derrière les États-Unis, qui restent le plus grand marché de vente pour Endress+Hauser. Selon Luc Schultheiss, directeur financier, les sociétés du Groupe ont pu gagner des parts de marché.

Le changement de l'environnement du marché se traduit par un bénéfice d'exploitation (EBIT) de 343,4 millions d'euros, soit une hausse de 3,9 %. Le bénéfice avant impôts (EBT) a augmenté de 9,9 % pour atteindre 346,9 millions d'euros. Derrière cela, il y a un résultat financier net nettement amélioré par rapport à 2018. Bien que la couverture des risques de change continue d'entraîner des coûts élevés, l'environnement boursier positif a permis aux investissements financiers de générer des rendements solides en 2019. Le rendement des ventes (ROS) a augmenté de 0,2 point pour atteindre 13,1 %.

Un coussin financier solide malgré des investissements plus importants

Le revenu net a augmenté de 14,3 % pour atteindre 265,9 millions d'euros. Cela reflète un taux d'imposition effectif plus faible de 23,4 %, qui résulte des effets ponctuels des réformes de l'impôt sur les sociétés en Suisse. Le ratio de fonds propres a atteint un encours de 75,6 %, soit une augmentation de 4,6 points de pourcentage par rapport à 2018. Cette évolution a notamment été influencée par le transfert des obligations allemandes en matière de prestations de retraite vers un fonds distinct.

Malgré des investissements mondiaux de 231,1 millions d'euros, le Groupe n'a pratiquement aucun emprunt bancaire en cours. Au cours des cinq dernières années, la société a investi plus de 840 millions d'euros dans de nouveaux bâtiments, installations et machines. Selon le directeur financier Luc Schultheiss, Endress+Hauser bénéficie d'une réserve de liquidités de près de 800 millions d'euros grâce à une politique de dividende prudente et à des années de recherche d'amélioration continue. "Cela nous aidera à bien gérer la situation économique actuelle", ajoute le directeur financier.

L'intimité numérique comble la distance physique

Endress+Hauser a commencé l'année 2020 avec une nouvelle augmentation des commandes entrantes. Cependant, la pandémie de coronavirus rend massivement plus difficile la réalisation des objectifs initiaux. "Bien que nous ne soyons pas encore en mesure de prévoir les conséquences économiques de la crise, nous et nos clients en ressentirons certainement les effets", souligne Matthias Altendorf, directeur général. Le Groupe a réagi rapidement à la propagation du virus et a utilisé tous les moyens à sa disposition pour protéger la santé des personnes et continuer à offrir à ses clients un soutien solide.

"Nous comblons la distance physique par la proximité numérique et émotionnelle", déclare Matthias Altendorf. Depuis des années, le directeur général joue un rôle moteur dans la digitalisation chez Endress+Hauser – dans les domaines des produits et des services, ainsi que dans l'interaction avec les clients et la collaboration interne. En période de pointe, jusqu'à 10 000 employés travaillent actuellement à domicile. Les clients peuvent utiliser le site web pour commander des instruments ou suivre les commandes, et un outil en ligne permet une assistance à distance assistée par vidéo.

Le groupe vise à préserver l'emploi

"Nos héros de tous les jours sont ceux qui travaillent dans la production, la logistique et le service, ou dans des conditions difficiles, à la maison ou au bureau", déclare Matthias Altendorf. Grâce à un travail acharné, l'entreprise a réussi à assurer la disponibilité des matériels, à maintenir les chaînes logistiques intactes et à soutenir les clients à tous égards. "Les usines du groupe sont opérationnelles et Endress+Hauser est toujours en mesure de livrer". Le directeur général estime par conséquent que l'entreprise est bien préparée pour les temps difficiles.

"Nous avons toujours mis l'accent sur des pratiques commerciales saines et, en tant que société, nous sommes très bien positionnés", déclare Matthias Altendorf. "Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour préserver l'emploi et sortir Endress+Hauser de cette crise. Cela profitera aux clients, aux employés et aux actionnaires". La famille d'actionnaires soutient cette voie et accepte une baisse des profits, déclare Dr Klaus Endress, président du Conseil de surveillance. "Nous aimerions avoir le plus grand nombre possible de personnes à bord lorsque le vent tournera et que les choses reprendront".

En 2019, Endress+Hauser a obtenu de bons résultats dans tous les domaines d'activité, toutes les industries et toutes les régions. ©Endress+Hauser

En 2019, Endress+Hauser a connu une croissance globale et équilibrée. La digitalisation de l'industrie a donné une impulsion supplémentaire.

Endress+Hauser fabrique dans toutes les grandes régions économiques du monde, comme ici aux États-Unis. ©Endress+Hauser

Endress+Hauser fabrique dans toutes les grandes régions économiques du monde, comme ici aux États-Unis.

Endress+Hauser et l'industrie chimique ©Endress+Hauser

Les États-Unis représentent le plus grand marché de vente pour Endress+Hauser, suivis par la Chine et l'Allemagne.

Endress+Hauser Netilion. ©Endress+Hauser

Endress+Hauser accélère la digitalisation de la production industrielle. L'écosystème Netilion IIoT basé sur le cloud constitue la base des nouveaux services digitaux.

Sensor Automation Lab Endress+Hauser ©Endress+Hauser

L'innovation est un fort moteur de croissance pour Endress+Hauser. En 2019, 7,6 % des ventes ont été consacrées à la recherche et au développement.

Water Challenge Endress+Hauser. ©Endress+Hauser

Avec le Défi de l'eau ("Water Challenge") Endress+Hauser, une initiative caritative mondiale, le Groupe vise à améliorer l'accès à l'eau potable dans le monde entier.

Formation Endress+Hauser. ©Endress+Hauser

Endress+Hauser forme en interne une grande partie de ses travailleurs qualifiés. Aux États-Unis, par exemple, un programme aide les jeunes ingénieurs à démarrer leur carrière.

Siège social d'Endress+Hauser à Reinach, Suisse. ©Endress+Hauser

Le siège social du Groupe Endress+Hauser à Reinach, Suisse.

Klaus Endress et Matthias Altendorf. ©Endress+Hauser

Dr Klaus Endress (à gauche), président du Conseil de surveillance, et Matthias Altendorf, directeur général du Groupe Endress+Hauser.

Matthias Altendorf, directeur général du Groupe Endress+Hauser. ©Endress+Hauser

Matthias Altendorf, directeur général du Groupe Endress+Hauser.

Dr. h.c. Klaus Endress. ©Endress+Hauser

Dr Klaus Endress, président du Conseil de surveillance du Groupe Endress+Hauser.

Luc Schultheiss, directeur financier ©Endress+Hauser

Dr Luc Schultheiss, directeur financier du Groupe Endress+Hauser.

Contact