Des clients satisfaits grâce à une intégration simple

Dialogue entre fabricants et utilisateurs dans le cadre de la réunion des partenaires '"Open Integration".

35 partenaires Open Integration se sont réunis chez Endress+Hauser à Reinach, en Suisse, pour partager pour la première fois leurs expériences et leurs réflexions. L'un des points marquants de l'événement a été une présentation faite par des représentants des industries chimique et pharmaceutique, décrivant les avantages qu'ils tirent du programme de partenariat pendant la digitalisation de leurs process – et ce qu'ils aimeraient voir à l'avenir.

L'objectif du programme Open Integration initié par Endress+Hauser peut être résumé rapidement : l'intégration simple, rapide et indépendante du fabricant de composants et d'appareils dans différents systèmes d'automatisation. Et plus important encore, des clients satisfaits.

Bien que cela semble simple en théorie, lorsqu'il s'agit de l'exploitation quotidienne du système, c'est loin d'être le cas. Même les spécialistes de l'automatisation les plus expérimentés ont un grand respect pour les systèmes multi-fournisseurs. Cela s'applique également aux solutions complètes "auprès d'une source unique". Après tout, les communications numériques – une condition préalable à l'utilisation intensive de l'intelligence existante dans les appareils et systèmes de terrain – posent de sérieuses exigences en matière d'intégration.

Avec son programme de partenariat Open Integration, Endress+Hauser invite les fournisseurs de technique de commande, d'infrastructure de bus de terrain, de technique de mesure et de systèmes d'actionneurs à tester et à documenter encore plus largement l'interaction de leurs produits dans l'intérêt de leurs clients.

Les partenaires de coopération comprennent Auma Riester, Bürkert, Festo, Flowserve, Hima Paul Hildebrandt, Honeywell Process Solutions, Mitsubishi Electric, Pepperl + Fuchs, Phoenix Contact, Rockwell Automation, Schneider Electric et Turck.

Des standards ouverts comme base

Le fondement de cet effort est constitué de standards de communication ouverts (Hart, Profibus, Foundation Fieldbus, EtherNet/IP ou Profinet), ainsi que de standards d'intégration ouverts (FDT, EDD, FDI). Avec un choix quasi illimité d'options, les topologies de référence représentent des combinaisons pratiques adaptées à des applications dans les secteurs de la chimie, des Sciences de la vie, de l'agroalimentaire, du pétrole et du gaz, de l'électricité et de l'énergie, des matières premières et des métaux, de l'eau et des eaux usées.

Les topologies de référence tiennent compte des exigences typiques de l'industrie telles que la protection antidéflagrante, la disponibilité et la redondance. Chaque topologie est soigneusement testée et documentée dans le laboratoire de Reinach en collaboration avec les partenaires, après quoi les recommandations sont publiées.

Les tests d'interopérabilité créent de la valeur ajoutée

Et comment les clients bénéficient-ils du programme de partenariat Open Integration ? Chaque problème que les experts en intégration découvrent avant la mise en service peut être résolu à un coût bien inférieur à celui de la résolution du problème sur le terrain, à un stade ultérieur. Les clients reçoivent des recommandations concrètes et validées pour automatiser leurs systèmes, qui vont bien au-delà des tests de conformité et d'interopérabilité établis, tout en assurant une intégration transparente. Enfin et surtout, elles permettent d'économiser du temps et de l'argent.

Avec des développements tels que l'IIoT et l'APL, les utilisateurs seront confrontés à de nouveaux défis et les tests d'intégration se verront accorder plus de poids. Il est donc d'autant plus important pour les partenaires Open Integration de travailler ensemble sur le long terme.

Les représentants des clients et des fournisseurs participants étaient entièrement d'accord sur ce point. La cybersécurité, outre la question de la connectivité, jouera un rôle clé à l'avenir. Ils ont en outre convenu qu'il fallait élaborer des stratégies efficaces pour contrer les nouveaux venus dans l'industrie de l'automatisation, tels qu'IBM ou Amazon.

Développements orientés clients

Une chose était claire lors de la rencontre de Reinach début juin : l'industrie des systèmes numériques de contrôle commande veut des systèmes ouverts et interopérables au lieu de solutions propriétaires. L'un des utilisateurs souhaite un accès uniforme et structuré aux informations statiques via des plaques signalétiques QR et RFID selon la norme DIN 91406. Le diagnostic standardisé conforme à la norme NE 107 figure également en tête de liste des souhaits.

À court terme, Endress+Hauser veut travailler avec ses partenaires pour résoudre ces problèmes, ainsi que d'autres problèmes en suspens, avec pour objectif d'utiliser l'intégration ouverte en vue d'offrir aux clients encore plus de valeur ajoutée pendant la digitalisation de leur process. L'objectif commun : des clients satisfaits qui peuvent exploiter à fond les possibilités qu'offre la digitalisation, tout en minimisant les risques.

Dialogue entre fabricants et utilisateurs lors de la réunion Open Integration à Reinach, Suisse. ©Endress+Hauser

Dialogue entre fabricants et utilisateurs lors de la réunion Open Integration à Reinach, Suisse.

Contact