Résultats financiers

Le chiffre d’affaires du Groupe atteint près de 2,5 milliards d’euros

En 2018, Endress+Hauser a connu une forte croissance dans toutes les régions, tous les secteurs et toutes les catégories de produits. Un essor attribuable à la progression de la digitalisation dans l’industrie ainsi qu’à un développement positif sur les marchés internationaux. Le Groupe a vu son chiffre d’affaires et ses bénéfices augmenter. D’importants investissements ont été effectués et des centaines d’emplois ont été créés dans le monde.

« L’exercice 2018 a été positif pratiquement dans le monde entier pour Endress+Hauser », a déclaré le CEO Matthias Altendorf lors de la conférence de presse de bilan à Bâle. En dépit des effets clairement négatifs des taux de change, le Groupe a vu son chiffre d’affaires net augmenter de 9,5 % à 2,455 milliards d’euros. En devises locales, la hausse a même atteint 12,7 %. Operating profit (EBIT) increased by 31.4 percent to 330.6 million euros; net income rose by 11.2 percent to 232.5 million euros.

Les États-Unis désormais en tête

Les activités d’Endress+Hauser se sont très bien développées en Europe et en Afrique/au Proche-Orient, et même avec dynamisme dans la zone Asie-Pacifique. La croissance la plus forte a été atteinte en Amérique. « L’Allemagne, notre premier marché durant 65 ans, a cédé la place aux États-Unis », a constaté Matthias Altendorf. En Chine, les activités ont également connu une croissance à deux chiffres. « Si cette évolution se poursuit, la Chine pourrait bientôt devenir notre nouveau numéro un », a affirmé le CEO.

Des innovations en vue de l’ère numérique

Endress+Hauser a alimenté sa croissance grâce à de nombreuses innovations. L’année dernière, elle a commercialisé 54 nouveaux produits.L’entreprise a déposé 287 nouveaux brevets en 2018. À la fin de l’exercice, le portefeuille de propriété industrielle comptait près de 7800 brevets et titres. Un bon tiers des brevets nouvellement déposés relevait de l’Industrie 4.0, la communication numérique, le diagnostic et l’électronique. L’analyse des process a elle aussi constitué un moteur de croissance.

Des centaines de créations d’emplois

L’évolution positive a entraîné la création de quantité de nouveaux postes. Fin 2018, un total de 13 928 personnes travaillaient pour le Groupe dans le monde, soit 629 de plus qu’un an auparavant. En cinq ans seulement, Endress+Hauser a investi près de 750 millions d’euros – « uniquement avec des moyens propres », a souligné le CFO Luc Schultheiss. En 2018, 158,6 millions d’euros ont été dépensés en bâtiments, équipements et systèmes informatiques.

Développement durable

En 2018, Endress+Hauser a pu s’améliorer une fois encore et obtenu 68 points sur 100 dans le cadre de l’audit. Avec ce résultat, l’entreprise se place parmi les 5 % des meilleurs groupes. « Il est important pour l’avenir d’Endress+Hauser que des membres de la famille continuent à travailler au sein de l’entreprise, car cela renforce les liens entre la famille et l’entreprise », a affirmé le président du Conseil d’administration Klaus Endress. Aussi, à l’avenir, tous les niveaux de l’entreprise doivent leur être ouverts.

Une croissance qui va rester solide

Endress+Hauser a bien commencé l’année. Le carnet de commandes et le chiffre d’affaires du Groupe sont actuellement nettement plus élevés que l’année précédente. L’entreprise s’attend à un fléchissement au cours du second semestre. « Nous escomptons néanmoins une solide croissance située dans la tranche moyenne d’un pourcentage à un chiffre », a déclaré Luc Schultheiss. Selon le CFO, des investissements de 260 millions d’euros sont prévus ; si les résultats sont bons, 500 emplois devraient voir le jour dans le monde.

Contact

Téléchargements