Traitement des boues par méthanisation

La méthanisation des boues permet une réduction de leur volume et la production d’un biogaz valorisable en énergie. L’énergie est utilisée pour le chauffage du digesteur et des locaux, la production d’électricité (cogénération) ou encore l’injection de biométhane dans le réseau de gaz de ville. La mesure des paramètres critiques est primordiale pour assurer le bon fonctionnement des étapes de production et garantir la qualité du biogaz.

Avantages

  • Réduire le volume des boues par un procédé de méthanisation

  • Garantir la qualité du biogaz

Les principaux points de mesure

  1. Transferts de fluide chargé : débitmètre électromagnétique Promag L 400 ou 55S

  2. Mesure de niveau : capteur hydrostatique Deltapilot M ou radar Micropilot M

  3. Détection de mousse : sonde capacitive Liquicap FTI51

  4. Mesure de température : sonde PT100 Omnigrad TR

  5. Mesure de pression : Cerabar M

  6. Mesure de pH : ensemble Liquiline Memosens CPS11D

  7. Mesure du débit de biogaz : Prosonic Flow B200.

Contrôle du process et bilan énergétique du digesteur Prosonic Flow B 200

  • Mesure directe du débit massique de biogaz

  • Mesure du taux de méthane

  • Insensible à la condensation

  • Excellente rangeabilité.

Tout savoir sur le Prosonic Flow B 200

Schéma de principe de la méthanisation ©Endress+Hauser

Schéma de principe de la méthanisation

Mesure de paramètres critiques pour garantir le bon fonctionnement des différentes étapes de production et la qualité du biogaz ©Endress+Hauser

Traitement des boues par méthanisation

Traitement des boues par méthanisation : Contrôle du process et bilan énergétique du digesteur Prosonic Flow B 200 ©Endress+Hauser

Contrôle du process et bilan énergétique du digesteur Prosonic Flow B 200

Téléchargements